J’ai testé: le nouveau Calafatas!

Coucou,

J’espère que vous vous portez bien.

J’ai fait une  très grosse erreur dernièrement : normalement je publie l’article sur mon blog avant de publier une image sur mon compte Instagram, mais là j’ai fait les choses à l’envers, sans mesurer l’ampleur que çà devait avoir.

J’avais prévu de faire un article sur «  LE NOUVEAU CALAFATAS », mais les photos que j’avais prises avec mon téléphone étaient tellement belles que je n’ai pas pu résister à l’envie d’en partager au moins une avec mes abonnés sur Instagram.

20270233_1867224466932774_1523053994_n

J’ai quand même pris la peine d’accompagner l’image d’un petit message pour apaiser  le cœur de mes abonnés, mais……………………………………………………….

Les réactions ne se sont pas faites attendre !!!! (pour les lire, je vous prie de regarder directement sur mon compte Instagram : https://www.instagram.com/lisacurvy/ ) .

Je n’ai pas répondu (ou alors : très brièvement) car je devais faire l’article où tout serait détaillé , et je ne voulais pas me répéter.

So…………let’s go !!!!!!!!

PRESENTATION DE CALAFATAS

Calafatas est une boulangerie pâtisserie située au Cameroun, au Centre Ville de Yaoundé. Pour y aller en taxi il vous suffit simplement de dire « Calafatas » au taximan.

Calafatas existe depuis plus de 30 ans : je n’étais même pas encore née lors de son ouverture.

20206274_1867224063599481_1329729011_n

CALAFATAS SUR LE WEB

Lorsque vous tapez dans la barre de recherche de Google « Calafatas » : après le site Trip Advisor, vous tombez directement sur le site de l’entreprise avec la mention « Calafatas fait peau neuve » :

« Calafatas fait peau neuve !

 Dans le perpétuel souci de vous offrir des prestations de qualité, la Boulangerie Calafatas est en train de se relooker et de créer son nouveau site web … »

calafatas_montage_web
Source: http://www.calafatas.com

LA PERCEPTION DE CALAFATAS PAR LA POPULATION AVANT SON RELOOKING

Les consommateurs apprécient le goût et la propreté des pâtisseries, viennoiseries, pain ,… de la boulangerie, en plus du rapport qualité prix.

Le petit bémol se trouve au niveau du service client : une page Facebook avait même été créée il y a quelques années pour dénoncer ces faits, avec des photos à l’appui ; et c’est chacun qui venait raconter ses mésaventures.

Malgré les plaintes de la clientèle, rien n’avait été fait jusqu’à présent.

Il faut également savoir qu’à cette époque, Calafatas était le leader à Yaoundé . Du coup, la plupart des consommateurs faisaient avec le  « on va faire comment » et continuaient à supporter le service.

ET MOI DANS TOUT ÇA ?

Je connais Calafatas depuis que je suis toute petite .

Tous mes gâteaux d’anniversaire étaient achetés dans la boulangerie chaque année.

Quand j’étais malade, ma mère avait l’habitude de me « garder » un croissant et un pain chocolat de Calafatas, avec le jus de pamplemousse de UCB .

Ce qui m’énervait avec la maladie c’est que quand j’avais le palu, je n’avais pas d’appétit en tant que tel : çà m’énervait trop!

Du coup : ce sont mes frères et sœurs qui venaient faire le « ndock » sur mon pain chocolat et mon croissant….

J’ai de très bons souvenirs de Calafatas pendant mon enfance (les années 80-90).

A l’époque le cinéma Abbia était encore ouvert.

Une de nos tatas nous accompagnaient  régulièrement, mes frères et moi , pour voir les dessins animés. Après la séance, on allait à Calafatas pour prendre une glace ou des beignets.

Petit hors sujet :

La fermeture du cinéma Abbia a été dévastatrice pour moi, car c’ était un divertissement ! un loisir en quelque sorte pour la petite fille que j’étais, en outre de la lecture et de « Bobo et Mangetout ».

Quoique : pour Bobo et Mangetout , nous nous y rendions une fois par mois ou tous les deux mois. Pour mes lecteurs qui n’ont pas connu Bobo et Mangetout : si mes souvenirs sont bons c’était un peu comme un théâtre. Il y avait 2 personnages déguisés dont le but était de nous faire rire : Bobo qui était mince, et Mangetout qui avait un gros ventre. On nous distribuait les chocolats Mambo aussi.

Cà se déroulait à l’hôtel Hilton et c’était toujours plein à chaque fois (tellement il n’y avait pas de divertissement pour les enfants à l’époque), surtout que les animateurs étaient très drôleeee !!!

Le pire dans tout çà (la fermeture du cinéma Abbia) , c’est que je n’ai pas pu assister aux « coups doubles » car le cinéma avait déjà fermé. Si ma mémoire est fraîche (corrigez moi si je me trompe) : les coups doubles étaient réservés aux plus de 21 ans .

Du coup, à chaque fois que les publicités des sorties de la semaine passaient à la CRTV, je pensais déjà au jour où j’aurais 21 ans et que je pourrais y aller. Mes camarades de classes et moi avions déjà fait un scénario de ce jour fatidique qui marquerait notre entrée dans la cour des grands !!!

Bon : revenons à nos moutons, sinon je risque d’écrire un livre sur cette nostalgie « Abbiastique » !

AI-JE TOUJOURS ETE CONSCIENTE DE CE PROBLEME ?

  • Pendant mon enfance :

Non car ce sont mes parents qui achetaient et nous donnaient. A l’époque, Calafatas faisait aussi de bonnes glaces (distributeur) : c’est vrai que çà coulait vite dans le cornet, mais j’aimais trop;

à un moment ils ont arrêté : çà m’avait énervé grave car les glaces qu’on vendait ailleurs avaient un goût « beurré » que je détestais. Les glaces de l’époque de Calafatas avaient un bon goût de lait :trop bonnn !

  • Pendant mon adolescence :

Non : c’est bizarre mais je n’ai pas de mauvais souvenir de la boulangerie pendant mon adolescence. C’est vrai que je n’y allais pas fréquemment, mais je n’avais rien remarqué en tout cas.

  • Au début de la vingtaine :

Le déclic !

Oui .  A cette période là je suis  encore une étudiante et je fais de temps en temps des stages « photocopie » où on aime bien nous envoyer un peu partout (au marché , Calafatas, aller payer les factures d’électricité des chefs,…).

C’est la période où des personnes ont créées une page facebook et je constate effectivement que certaines dames sont plus agressives par rapport au passé.

Je me souviens même avoir « clashé » avec l’une d’entre elles une fois. Ensuite j’ai fait ‘une pause’ avec Calafatas et j’ai fait le tour des autres boulangeries/pâtisseries de la ville.

Je continuais certes à aller à Calafatas, mais  beaucoup plus  pour le pain complet.

Il est certes vrai que je suis redevenue cliente après, mais faire cette petite « pause » m’a permis de découvrir d’autres endroits :

  • Elysée : j’aime bien leurs croissants, les pilis et les friands. L’endroit où ils mettent les pilis et les friands est toujours chaud en général.
  • La boulangerie de Casino: J’aime bien leur pain simple, leur pain au lait, leur pain boule (pour hamburgers). A l’époque où le monsieur qui faisait les pizzas était encore en vie (paix à son âme), leurs pizzas s’écoulaient comme des petits pains.
  • Sélecte : les glaces, les chouquettes, le cake au coco, les beignets sucrés, la pizza à la viande hachée.
  • Pour les budgets élevés: vous avez Moulin de France, Le Fournil. Je ne peux pas vous en parler en détails car je ne suis pas une cliente régulière chez eux.
  • Acropole : je n’ai pas trop testé mais une fois ma tata m’a envoyé acheté le hamburger pour elle et ses collègues avec des jus. Quand on m’a remis et que j’ai pris un dans ma main ! « Seigneur : que c’ est GROS ». Un fou rire m’a pris, si bien que les gens me regardaient en route comme une folle !

 

LE RELOOKING DE CALAFATAS : Y –A-T-IL EU UN CHANGEMENT ?

Les consommateurs sont un peu dubitatifs, mais pour ma part, je vois de réels efforts de l’entreprise pour s’améliorer :

  • L’Espace : C’est désormais plus grand et spacieux. Il est très facile de circuler.20270233_1867224466932774_1523053994_n20227355_1867224443599443_28978710_n
  • L’Eclairage : L’intérieur est également lumineux. Je trouve le nouveau Calafatas très beau, même si le relooking n’est pas encore terminé à cent pour cent.
  • Le service : je note une belle amélioration ; même si ce n’est pas parfait , c’est un très bon début.
  • Nouveau personnel: Même si certaines femmes de l’époque sont encore, là, l’entreprise a recruté de nouvelles personnes.
  • Le problème de monnaie: oui çà se pose toujours donc moi je continue d’aller à Calafatas avec les pièces dans mon sac à main. Le problème de monnaie à Yaoundé : c’est partout ! Mon petit conseil (et çà c’est partout) : vérifiez toujours votre monnaie  devant la personne après que l’on vous ait remboursé. S’il y a une erreur : réclamez directement. J’ai eu le coup dans un supermarché de la place, mais c’est dans le parking que je m’en suis rendue compte : Dieu merci les gardiens me connaissent bien et les gérants m’ont remboursé, alors que la caissière vociférait comme pas possible alors qu’elle avait tort .
  • Le Personnel de sécurité à l’intérieur: Je crois que c’est nouveau, sauf si par le passé je ne faisais pas attention.
  • La queue : j’y étais cette semaine et j’ai remarqué qu’ils ont installé des barres de fer pour que les gens respectent la queue. C’est bien pensé car des fois c’est énervant de voir des personnes sortir de nulle part et passer leur commande comme si de rien n’était, alors qu’il y a plusieurs personnes avant (et çà c’est partout).calafatas
  • Les produits disponibles: de nouveaux coins ont été aménagés ; d’autres sont en cours d’aménagement. Ce qui est déjà visible pour les clients : L’espace où il y a les produits frais, boissons,… Pour les autres : il faudra un peu patienter.20271921_1867224200266134_984745501_n20187587_1867224566932764_2094418744_n20187760_1867224353599452_1765423924_n20196779_1867224430266111_104346976_n20206324_1867224296932791_1350217502_n20206464_1867224253599462_2077168449_n (1)20206464_1867224253599462_2077168449_n20270097_1867224530266101_664168302_n20271754_1867224266932794_580876348_n20271807_1867224500266104_563641169_n

Etant donné que le relooking n’est pas encore terminé à 100 pour cent, je ne sais pas s’ils ont prévu d’augmenter le nombre de caisses, mais bon : l’avenir nous dira !

Le verdict final ?

Oui : je suis toujours cliente à Calafatas car je trouve qu’en terme de  rapport qualité/prix pour les pâtisseries par exemple c’est propre et accessible à toutes les bourses. Ils sont en train de faire des efforts au niveau du service, donc je ne peux que leur souhaiter : bon courage !

Un produit qui a attiré mon attention et que j’aimerais bien tester la prochaine fois?

Cette marque de jus: PIPO

20403659_1870897546565466_418229035_n

Cliquez ICI pour lire les nouveautés : Du nouveau à Calafatas !

calafatas lisacurvy 1calafatas lisacurvy 2calafatas lisacurvy 3calafatas lisacurvy 4calafatas lisacurvy 5calafatas lisacurvy 6

 

Bisous et à bientôt!

Lisa

Publicités

Publié par

Je suis une jeune camerounaise. Je partage avec vous mes bons plans au Cameroun. Vous y retrouverez aussi mes découvertes et coups de coeur.

3 commentaires sur « J’ai testé: le nouveau Calafatas! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s