MISS BIOPHARMA 2017 : Les candidates

Bonjour,

J’ai l’honneur de vous présenter les candidates finalistes à l’élection MISS BIOPHARMA 2017 :

finale

Candidate N°1 : IRÈNE FRANÇOISE BELOMO

1

Agée de 22 ans, Irène est une jeune demoiselle pleine d’énergie. Poursuivant un double cursus en Droit et en Maïeutique (formation de sage-femme), c’est une grande passionnée de voyages et de rencontres nouvelles que nous avons là.
Décrite par son entourage comme étant une fille douce et maternelle, sa quête de la couronne de Miss Biopharma 2017 revêt un objectif, et pas des moindres. Celui de venir en aide aux structures sanitaires à travers le pays, afin d’apporter sa pierre à l’édifice de la lutte contre la hausse du taux de mortalité dans les hôpitaux. Il serait donc question pour cette grande ambitieuse de générer des fonds pas le biais d’une association caritative, et plus que tout de se porter ambassadrice à travers les Laboratoires Biopharma de la santé pour tous !

Candidate N°2 : LYDIE EDWIGE ASSAH TALLA
2
20 years old lady from North West, Edwige studies 3rd year of Transport & Logistics at the Higher Institute of Bamenda. Great lover of sports, volunteerism and gastronomy, Edwige daily praises justice, self-confidence & esteem as major keys for success.
What for her would make the world healthier, is every human being focused on giving the best they can offer, always.
As Miss Biopharma, her project as she have already started applying as a student and member of the student union, would be to encourage the autonomy and self-employment of young cameroonian girls, by working hand ingloves with the Miss Biopharma committee & hosting sensitization talks, volunteerism and donation sessions.

Candidate N°3 : TAMIKA SOSSO NDOUME

3
Jeune étudiante en 2ème année de Banque & Finances à Douala, Tamika âgée de 19 ans, est passionnée d’écriture et de musique généraliste. Grande altruiste, son commandement favori serait sans aucun doute, « Tu aimeras ton prochain comme toi-même ».
Son projet, il est destiné aux orphelins et enfants abandonnés, afin de les réinsérer dans la société par le biais de l’art et de la culture. Son plan d’action, mettre sur pied des instituts d’arts et de métiers, en recours à ces jeunes à la dérive afin de faire éclore en eux des talents créatifs, qui seront plus tard leurs armes au moment de voir naître la société de demain.

Candidate N°4 : ELODIE DOROTHEE FOUDA

4

Agée de 21 ans et originaire de Yaoundé, Elodie est une brillante étudiante en 5ème année de Médecine Générale à l’Université de Douala. Amoureuse de mode, musique et surtout de la pratique chirurgicale, son entourage la décrit comme étant sympathique et posée.
En accord avec son orientation académique, le projet qu’elle porte s’articule autour de la prévention et dépistage précoce du cancer du sein et du cancer du col de l’utérus à travers de vastes campagnes qu’elle entreprend de mener sous le régime Miss Biopharma. Initiative honorable, lorsque l’on connaît l’incidence des maux suscités auprès de la femme camerounaise.

Candidate N°5 : LYDIE MARCELLE EPESSE EWOUDOU

16708691_1230111827037717_8163014142875071113_n

Lydie Marcelle, 19 ans, est une jeune étudiante en 3ème année de Lettres Bilingues, passionnée de musique et de danse en général.

Très attachée aux valeurs familiales, ce qui pour elle rendrait le monde meilleur serait plus de tolérance entre les hommes. Décrite par ses proches comme étant au grand cœur, son mantra en tant que Miss Biopharma sera de réconcilier les jeunes avec leur identité culturelle et leurs traditions.
Entre autres, par la création de « Clubs Biopharma » dans les établissements scolaires, ayant pour effet la vulgarisation des cultures camerounaises auprès de cette jeunesse, fer de lance de la nation.

CANDIDATE N°6 : AUDREY FORTUNATA BIEME

6
Etudiante en 2ème année de Licence – Lettres modernes françaises, réside à Yaoundé.
Pour cette amoureuse de lecture, de bénévolat et de voyages, le respect et la considération envers autrui sont des valeurs absolues.
Jeune « Jeanne d’Arc » comme elle se décrit si bien, son cheval de bataille est l’orientation et l’insertion professionnelle des jeunes camerounais, ayant pour but de voir éclore au sein d’eux des vocations. Pour réaliser son projet, Audrey avec l’appui des Laboratoires Biopharma, prévoit entre autres le lancement de séminaires de formation, parrainés par des figures accomplies de l’entrepreneuriat, qui auront pour dessein d’inspirer les leaders de demain, dont regorge de toute évidence la jeunesse camerounaise.

CANDIDATE N° 7 :GERARD HENDRICK NANA YEPMO

7

20 years old lady from Yaoundé, Hendrick is a stunning student at the Catholic Institute of Buéa, where she learns about Human Relations & Entrepreneurship. What she loves, motivational messages, travelling, inspiring people and most of all, thinking if everyone believed more in themselves the world would definitely be a better one.

Her project, YEPJOBS means “yes to work”, and hopefully as Miss Biopharma, would get her to be the youngest job founder in Cameroon through the upbringing of the platform in human resources that will seek and find jobs for youths in Cameroon in particular and Africa at large.

CANDIDATE N°8 : DIANE CLARA MBECHEU ENGUENE

8
18 ans, étudiante en 2ème année de Journalisme, originaire de la région du Centre.
Fana de sport, lecture et de voyages, Diane Clara est répulsive à l’égoïsme et l’hypocrisie. Ce qui pour cette jeune visionnaire rendrait le monde meilleur, est que l’amour, et la tolérance soient des maîtres mots à travers les hommes.
Dynamique et très à l’écoute des autres, son projet une fois élue sera de fonder un magazine de mode qui aura pour but de promouvoir la beauté et le talent en général, tout en valorisant les potentialités de chacun et lutter à son échelle contre le chômage juvénile.

CANDIDATE N°9 : CARLIA NEFFY FASSI FASSI

9

Etudiante en MBA, 20 ans, réside à Douala.
Passionnée de cuisine et de lecture, son entourage la décrit comme une jeune fille sociable, créative et surtout ambitieuse, une valeur qui pour elle changerait le monde si elle était la mieux partagée.
Son projet en tant que Miss Biopharma, inculquer et encourager l’esprit d’entrepreneuriat chez les jeunes femmes camerounaises, en créant l’émulation autour de modèles féminins accomplis afin d’inspirer les plus jeunes et perpétuer la promotion de l’auto-emploi et de la créativité

CANDIDATE N°10: LARISSA YUH MBONJOH

10

Du haut de ses 20 ans et originaire de la région du Nord-Ouest, Larissa est le « Robin des Bois » de l’environnement. Etudiante en Sciences Juridiques et Politiques, elle adore le sport, la musique et la nature.
La pierre angulaire de son projet social, est la lutte contre la pollution. Jeune femme forte, comme la décrit son entourage, elle souhaite s’engager pour une « beauté responsable » respectant l’homme et la nature, en prônant la protection de l’environnement pour le développement durable.
Comment ? Par une politique de recyclage de déchets cosmétiques, avec l’appui des Laboratoires Biopharma qui par la même occasion se positionnerait en tant qu’entreprise eco-friendly.

CANDIDATE N°11: SOPHIE CLARENCE AMVELLA ESSOLA

11

Du haut de ses 18 ans seulement, cette jeune yaoundéenne, étudiante en 1ère année de communication à l’ESSTIC, est une grande passionnée de sport, musique, lecture, et comme la plupart d’entre nous, répulsive à l’orgueil. S’il était demandé à son entourage de nous parler d’elle, les qualificatifs sympathique, drôle et altruiste reviendraient assez souvent. Son objectif en tant que Miss Biopharma 2017, sera d’aller en croisade pour l’autonomisation de la femme africaine et le rehaussement de sa place au sein de la société. Comment ? en effectuant des campagnes de sensibilisation pour l’éveil et le regain de confiance en elle, ainsi que de nombreuses autres actions pro-féministes.

CANDIDATE N°12: GLORIA DIEBO TAGNE

12

Âgée de 20 ans, Gloria est une étudiante assidue en 3ème année de Marketing-Vente-Communication. Fan de reggae, tourisme et mannequinat, son leitmotiv est de contribuer à faire de l’Afrique la terre de succès pour les jeunes africains, réduisant dans un proche avenir l’exode leur exode vers l’occident.
Son projet social, s’articule lui autour d’un thème : « Sensibilisation des jeunes sur entrepreneuriat et le leadership ». A sa manière, Gloria entend pousser les jeunes à croire en leurs capacités intrinsèques, notamment en promouvant l’utilisation du digital comme moyen de communication phare et novateur, ou encore auprès des jeunes détenteurs de projets en instituant une cérémonie annuelle de récompense des plus avant-gardistes d’entre eux au sein de la société camerounaise.

Publicités

Publié par

Je suis une jeune camerounaise. Je partage avec vous mes bons plans au Cameroun. Vous y retrouverez aussi mes découvertes et coups de coeur.

Un commentaire sur « MISS BIOPHARMA 2017 : Les candidates »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s