The K-Walk 2015 : Pause Mode.

Hello,

La Pause Mode du K-WALK s’est déroulée ce vendredi 06 Novembre à l’hôtel Hilton de Yaoundé, avec pour thème : La mode comme vecteur de développement : Le cas de l’Afrique.

20151106_094610

Ce fut une expérience très instructive pour moi, car j’ai constaté que nous importons beaucoup.  Depuis quelques mois je me demande : pourquoi nous ne produisons pas nous mêmes à notre niveau?

La pause mode a été animée par Ayden, Présentatrice mode.

2015-11-06 15.52.41

Les intervenants : Mme Anna Ngann Yonn, La Princesse Esther Kamatari, Mme Pakita Paquin, et CISS St Moise.

La Princesse Esther Kamatari pense que l’Afrique est capable de donner le tempo de la mode au niveau mondial  dans les années à venir.

InstaSize_2015_10 _ 63892

En Afrique, la mode est un domaine qui est encore sous estimé,  pourtant c’est un facteur de développement. Les investisseurs africains devraient penser à investir dans ce domaine.

En mêlant la créativité des designer africains et l’apport financier des investisseurs africains, nous pourrions atteindre le niveau des pays comme la Chine .

Tous les intervenants ont été d’accord sur le fait que cette impulsion doit également venir de nous mêmes.

Nous devons consommer ce que nos créateurs réalisent.

Cisse Moussa a également donné beaucoup de conseils pour mener à bien ce but. Selon lui il faut rêver, travailler et persévérer.  Le secret de son succès réside aussi  dans la qualité qu’il apporte à ses créations.  Le vêtement est comme une carte de visite.

InstaSize_2015_10 _ 63129

Le dernier point abordé concerne la notion de visibilité.  La créatrice Anna Ngann Yonn a constaté que peu de créateurs africains sont connus à l’étranger.

InstaSize_2015_10 _ 63214

Mme Pakita Paquin, rédactrice à Marie-Claire Magazine, nous a dit qu’il y a beaucoup d’efforts à faire  en ce sens.  Il y a des étrangers intéressés par les créations africaines, mais il est difficile pour eux d’avoir des informations sur les  points de vente pour communiquer à leurs lecteurs.

InstaSize_2015_10 _ 63843

À l’issu de cette pause mode, les principales solutions retenues sont:

  • La formation.  À cet effet, Mme Némale  Mireille , responsable du centre de formation professionnelle New Fashion Academy (Douala ), nous a dit qu’il nous faut beaucoup plus de formations spécialisées. Les formations actuelles sont beaucoup plus générales.
  • La Production : qualité, innovation, financement.
  • La structuration : organisation du secteur, solidarité des acteurs.
  • La communication .

Tous les intervenants ont d’ailleurs félicités la promotrice du K-WALK pour cette initiative.

Après la Pause Mode, nous avons eu droit à un délicieux cocktail.

InstaSize_2015_10 _ 63699

Bisous et à bientôt.

Lisa

Publicités

Publié par

Je suis une jeune camerounaise. Je partage avec vous mes bons plans au Cameroun. Vous y retrouverez aussi mes découvertes et coups de coeur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s