The K-Walk 2015: Zoom sur le métier de maquilleur au Cameroun (Partie 1)

Bonjour ,

J’espère que vous vous portez bien en ce début de mois.

J’aimerais que l’on parle un peu de maquillage et du métier de maquilleur au Cameroun.

2015-11-05 11.17.12

C’est un sujet qui m’intéresse beaucoup car je vois de plus en plus de pages ou profils facebook avec comme emploi : make-up artist.

C’est une appellation qui m’intrigue beaucoup car les images postées sur ces pages ne reflètent pas toujours les compétences d’un  make-up artist .

Source: Wikipedia
Source: Wikipedia

En outre, l’on peut également se demander d’où vient cette appellation au Cameroun,  et s’il y a une différence entre make-up artist et maquilleur.

I. Origine de l’appelation make-up artist au Cameroun.

Il y a encore 5 ans de cela, l’engouement pour le maquillage chez les femmes camerounaises n’était pas le même que actuellement.

Lorsqu’on avait un événement  (mariage, anniversaire, cocktail, soutenance, … ) on se maquillait nous mêmes, ou on faisait appel à une connaissance ou une coiffeuse qui avait appris sur le tas ou avait une formation en esthétique.

Les produits et la technique utilisée étaient simples : un trait au crayon noir sur les sourcils  (couleur bordeaux pour les plus excentriques) ,  un fard à paupières, un crayon marron ou noir pour définir le contour des lèvres et un gloss ou rouge à lèvres. Une poudre ou un fond de teint était appliqué par certaines pour la touche finale.

Les principaux outils et produits utilisés étaient abordables et les femmes s’approvisionnaient principalement au marché ou dans les parfumeries.

Une minorité d’entre elles s’approvisionnait à l’étranger.

En 2013, en lisant l’actualité sur le profil d’une amie sur Facebook, je découvre la photo d’une jeune femme bien maquillée,  avec les sourcils bien dessinés. Je clique sur la photo et je tombe sur la page de  Bihyouty . Dans la description de son profil elle a marqué : Make up artist.

FB_IMG_1446717641536

À cette période, elle est l’une des rares maquilleuse qui est sur les réseaux sociaux.  Elle est tellement sollicitée qu’au fil des semaines et des mois, des make up artist  camerounais ouvrent leur page. Et dans la description de leur profil ils mettent :make-up artist .

Pour moi cette appellation make-up artist qui s’est popularisée est juste du suivisme.  Il faut savoir que Sandra Ekukole qui a la page Bihyouty est anglophone.  Elle a appris grâce à des tutoriels vidéos de make-up artist américaines.  Du coup quand elle s’est lancée elle a simplement mis ce descriptif.

Selon moi: elle est à l’origine de cette appellation qui a été reprise par d’autres qui n’ont pas forcément les compétences mais veulent aussi leur « part du gâteau  » car ils voient que çà donne l’argent.

Ce qui est positif dans tout çà, c’est le fait que des maquilleurs passionnés que nous ne connaissions pas forcément ont pu se faire connaître du public.

J’ai pu rencontrer et m’entretenir avec certains d’entre eux grâce à l’atelier Guerlain ,portant sur l’art de la transmission du maquillage,organisé par The K-Walk .

FB_IMG_1446659361536

Je vous dit tout bientôt dans la deuxième partie de ce dossier.

Partie 2: https://lisacurvy.wordpress.com/2015/11/09/the-k-walk-2015-zoom-sur-le-metier-de-maquilleur-au-cameroun-partie-2/

Bisous

Lisa

Publicités

Publié par

Je suis une jeune camerounaise. Je partage avec vous mes bons plans au Cameroun. Vous y retrouverez aussi mes découvertes et coups de coeur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s